La MRC Les Moulins possède de nombreux milieux naturels, riches et variés. Pensons à la Rivière des Mille-Îles et à la Rivière des Prairies qui longent son territoire au sud sur 19 et 3,5 km respectivement et la rivière Mascouche qui le sillonne sur 37,5 km. Pensons également aux complexes de milieux humides présents et aux boisés.

Les milieux naturels de la MRC ce sont :

  • 835 km de cours d’eau (excluant le 22,5 km de rivière des Mille-Îles et de rivière des prairies au sud;
  • 8 302 ha de couvert forestier représentant 30,9 % du territoire de la MRC;
  • 2 418 ha milieux humides représentant 9 % de la superficie de son territoire dont en termes de superficie sont divisés en 4 grands groupes :
    • 57 % des marécages;
    • 23 % des étangs;
    • 13 % de marais;
    • 7 % de tourbières.

Définitions :

Milieu humide : Un milieu humide est un lieu périodiquement inondé et suffisamment longtemps pour affecter la composition des plantes qui y vivent et les conditions de sols. Les milieux humides peuvent être en bordure et/ou relié à un plan d’eau (cours d’eau ou lac) ou isolé de tout milieu hydrique.

Étang : Milieu humide contenant de l’eau en permanence, mais dont le niveau d’eau en période estivale est inférieur à 2 m de profondeur. Les plantes aquatiques ne recouvrent pas plus de 25 % de la superficie

Marais : Milieu humide dominé par une végétation herbacée, bien que la présence d’arbres et d’arbustes peut s’élever jusqu’à 25 %.

Marécage : Milieu humide dominé par des arbres et des arbustes. Ceux-ci recouvrent plus de 25 % du milieu.

Tourbière : Milieu humide dont la décomposition de la matière organique s’effectue lentement au point où il y a plus de 30 cm de tourbe.

Pour des définitions complètes, se référer au site www.milieuxhumides.com/comprendre

Le territoire de la MRC Les Moulins fait partie majoritairement par le bassin versant de la rivière des Mille-Îles (COBAMIL) pour 98% de son territoire, le restant faisant partie du bassin versant de la rivière l’Assomption (CARA). Pour toute information concernant les actions du COBAMIL, nous vous référons à son site internet (plus particulièrement au plan directeur de l’eau (PDE)).