Refonte tarifaire du transport collectif dans le Grand Montréal :Les élus de la MRC Les Moulins font état de leurs inquiétudes

Le préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, ainsi que le préfet suppléant de la MRC Les Moulins et maire de Terrebonne, Marc-André Plante, expriment leurs inquiétudes suite à l’analyse du projet de refonte tarifaire déposé dans le cadre des consultations menées par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).
Après un examen attentif des tarifs soumis à la consultation, ils estiment que le projet est inéquitable pour les usagers du transport en commun de Mascouche et de Terrebonne. Aussi, les impacts globaux d’une telle refonte ne sont pas abordés dans le cadre de la démarche laissant planer beaucoup d’incertitudes sur ses effets.

« Le projet est inéquitable pour nos usagers. Il impose un véritable choc tarifaire à notre population. Nous demandons à l’ARTM de revoir sa proposition de refonte tarifaire. Considérant la qualité du service offert, nos citoyens font les frais de cet exercice visant à simplifier et à harmoniser les tarifs. Une baisse de l’achalandage est à craindre. L’application de cette refonte risque de plomber les efforts consentis ces dernières années par nos municipalités en vue d’assurer un service de qualité à un coût raisonnable », estime Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.

Par ailleurs, la consultation sur le projet de refonte ne présente aucune information détaillée quant aux impacts de la tarification suggérée. « Il s’agit là d’une carence majeure dans le cadre de la consultation », insiste Marc-André Plante, préfet suppléant de la MRC Les Moulins et maire de Terrebonne. « Face à de telles incertitudes il nous est impossible de prendre position de façon éclairée sur le projet. On n’y retrouve pas non plus d’indications portant sur les réductions offertes aux étudiants et aux aînés. Aussi, l’ARTM ne présente pas de nouveaux produits tarifaires, alors que le télétravail et les études à distance modifieront nos habitudes de transport », ajoute M. Plante.

Lors de sa création en 2017, l’ARTM s’est vu confier la compétence exclusive en matière de tarification du transport collectif sur le territoire de la Communauté
métropolitaine de Montréal. L’ARTM a également la responsabilité de planifier, d’organiser, de financer et de promouvoir le transport collectif. Sur le territoire de la MRC Les Moulins, les opérations sont assurées par exo, un organisme public de transport en commun.

Actuellement plus de 700 titres de transport répartis dans 17 grilles tarifaires cohabitent dans le Grand Montréal. Le projet de réforme vise à simplifier et à harmoniser la tarification en vue de favoriser l’utilisation du transport en commun sur l’ensemble du territoire. Dans sa refonte, l’ARTM propose la mise en place de quatre zones tarifaires, dont la zone 3 couvrant les couronnes nord et sud de Montréal. En plus de la MRC Les Moulins, la couronne nord comprend les MRC L’Assomption, Thérèse-de-Blainville, DeuxMontagnes et Mirabel. Les autres zones couvrent l’agglomération de Montréal (zone 1), Longueuil et Laval (zone 2) ainsi que certaines municipalités en bordure du territoire de l’ARTM (zone 4).

La MRC Les Moulins appuie la proposition de création de la zone dédiée aux couronnes. Toutefois, en vertu des tarifs proposés dans le cadre de la consultation, les usagers de Terrebonne et de Mascouche se déplaçant à l’intérieur de la MRC Les Moulins se verraient fortement impactés avec un titre mensuel de 100 $ au lieu du tarif actuel de 66 $, soit une augmentation de plus de 50 %! Bien que ce titre permettrait des déplacements sur l’ensemble de la couronne nord, il s’avère lourdement pénalisant pour une importante partie des usagers. La refonte prévoit aussi une tarification intégrant tous les types de déplacements, soient l’autobus, le train, le métro et le REM. Or, aucune station du REM n’est prévue sur le territoire de la MRC ou à proximité, et ce, en plus des inconvénients générés sur le temps de parcours des utilisateurs du train de la ligne Mascouche. Alors que l’armature du système de transport se bonifie pour une grande partie des usagers de la métropole, l’offre de services n’est pas à l’avantage des usagers de la MRC Les Moulins.

Un mémoire sur la refonte tarifaire a été déposé à l’ARTM par La Table des préfets et des élus de la couronne nord de Montréal avec l’appui de la MRC Les Moulins. La période d’audition des mémoires se déroulera du 16 au 23 octobre. Par la suite, les maires de Mascouche et de Terrebonne accorderont une attention particulière à ce dossier, car ils estiment que la population est en droit de s’attendre à des modifications majeures au projet de refonte.

À propos de la MRC Les Moulins
Regroupant les villes de Mascouche et de Terrebonne, la MRC Les Moulins a pour mission de planifier de façon harmonieuse l’aménagement du territoire, d’exercer ses compétences en matière environnementale, d’être le catalyseur de son développement social, économique et touristique, ainsi que d’assurer une coordination des dossiers à l’échelle moulinoise en lien avec ses mandats. La population de la MRC s’élève à 167 130 personnes sur un territoire de 266 km2
.